Les grands réseaux immobiliers font le bilan de l’année 201712/02/2018  



Selon le réseau Laforêt, qui compte 700 agences, l’activité a bondi de 14% en France tandis que son concurrent Guy Hoquet (groupe Nexity, 500 agences) évoque une année "exceptionnelle" qui restera "dans la mémoire de tous", avec une hausse de ses ventes de 11,5%. Mi-décembre, Orpi, premier réseau avec 1.200 agences immobilières avait fait état de volumes de ventes en hausse de 7%. Cette "activité dense n'a pas été freinée par des prix au m2 en hausse, entre +2,1% pour la province et +6,1% pour la capitale", au sein des transactions conclues par les agences Guy Hoquet.

Toute la France n'a pas été touchée de la même manière par la hausse des prix : la palme revient à Bordeaux, avec +17% en un an, au sein des ventes du réseau, contre une moyenne nationale de +2,6% et +3,5% dans le pays, chez Laforêt. Le marché reste "fracturé", avec un "manque de biens à la vente dans les grandes métropoles ou les centres villes" et "un stock encore important dans les territoires ruraux", commente de son côté Laforêt.

Les délais de vente se sont raccourcis à 89 jours en moyenne en France chez Guy Hoquet et 86 jours chez Laforêt, 61 et 56 jours respectivement à Paris.


 Autres articles sur le même sujet :
Crédit immobilier : nouvelle légère baisse des taux

La baisse des taux des crédits immobiliers s'est poursuivie en novembre, "en dépit des tensions qui affectent les marchés obligataires depuis la fin de l'été", constate l'Observatoire Crédit Logement dans son dernier tableau de bord.

Immobilier, la hausse continue

Selon l’indice Insee - Notaires des prix des logements anciens en France, au premier trimestre les prix augmentent de 0,7% par rapport au quatrième trimestre 2015, après +0,2 % le trimestre précédent. Il s’agit du troisième trimestre consécutif de hausse dans l’immobilier ancien.

Hausse des prix à Paris

Selon le baromètre meilleursagents.com à Paris les prix de l’immobilier ancien ont fortement progressé au mois de mai : +0,8 % soit +1,9 % depuis le début de l’année.

Pourquoi le marché immobilier va se gripper

Le marché immobilier ancien qui a bénéficié en 2016 de "conditions extrêmement favorables", pourrait se gripper cette année.

Immobilier : Demande en hausse dans toute la France

À Paris, en Île-de-France comme en régions, la demande est de nouveau à la hausse au premier semestre 2016 (+9% vs le 1er semestre 2015), selon le dernier point marché du réseau immobilier Laforêt, publié la semaine dernière.

L’ancien redémarre

Selon le dernier baromètre LPI-SeLoger, en 2015, les prix des appartements anciens ont augmenté dans plus de la moitié (56 %) des grandes villes de France.