L’épargne salariale continue de progresser03/09/2018  



En 2016, 56,0 % des salariés du secteur marchand non agricole, soit 8,9 millions de salariés, ont accès à au moins un dispositif de participation, d’intéressement ou d’épargne salariale ; 7,5 millions de salariés bénéficient ainsi d’un complément de rémunération (prime de participation ou d’intéressement, ou abondement de l’employeur sur un plan d’épargne entreprise ou un plan d’épargne retraite collectif). Le plan d’épargne entreprise (PEE), qui couvre 46,3 % de ces salariés, demeure le plus répandu des dispositifs car il sert de support principal de versement des primes de participation et d’intéressement. Les sommes ainsi distribuées aux salariés progressent pour la troisième année consécutive.
Sur l’ensemble de ces compléments de rémunération, près de 17,7 milliards d’euros sont distribués au titre de l’année 2016 par les entreprises, dont 17,1 milliards pour les seules entreprises de 10 salariés ou plus (+4,4 % par rapport à l’année 2015, après +7,4 % en 2015). Les sommes versées au titre de la participation continuent d’augmenter fortement en 2016 dans les entreprises de 10 salariés ou plus (+5,5 %, après +7,4 % en 2015). L’intéressement, qui représente à lui seul près de la moitié des versements dans ces entreprises, connaît une croissance plus modérée (+3,5 %, après +8,4 % en 2015). L’abondement distribué sur les PEE est le seul type de versement qui augmente davantage en 2016 qu’en 2015 (+4,3 %, après +2,5 % en 2015).
Dans les entreprises de 10 salariés ou plus, 7,2 millions de salariés bénéficient d’un ou plusieurs de ces compléments de rémunération, en hausse de 2,4 % par rapport à 2015. Le montant moyen perçu par les bénéficiaires continue de progresser (+2,0 %) pour atteindre 2 369 euros en 2016.

 


 Autres articles sur le même sujet :
L’épargne salariale a le vent en poupe !

Après trois années consécutives de repli, le montant moyen perçu en 2014 par les salariés au titre d'un dispositif d'épargne salariale a progressé de 1,9 % pour s'établir à 2 311 €, selon le bilan annuel de la DARES (service d'études du ministère du travail).

Les versements augmentent dans les dispositifs d'épargne salariale

Plus de 10 millions de salariés sont concernés par l'épargne d'entreprise. Selon l'Association française de la gestion financière (AFG), au 30 juin 2016, les versements nets ont doublé en un an sur les dispositifs d'épargne salariale pour atteindre 3 milliards d'euros.

L'épargne retraite en entreprise en plein boom

A la fin mars 2017, 4,2 millions de salariés et leurs ayants droit étaient couverts par un plan d'épargne retraite entreprise.

Actionnariat salarié : qui est gagnant ?

Dans la nouvelle édition de son étude, Eres mesure, pour la deuxième année consécutive, la performance sur 5 ans des opérations d’actionnariat salarié initiées par les entreprises du SBF120.

Comment débloquer son Perp ?

Le projet de loi Sapin 2 sur la transparence, la lutte contre la corruption et la modernisation de la vie économique, prévoit une mesure autorisant les titulaires d'un plan d'épargne retraite populaire (PERP) de faible valeur à débloquer leur épargne par anticipation.

Encouragement des plans de retraite individuels

La Commission européenne souhaite encourager l'épargne via les plans de retraite individuels, afin d'assurer des revenus de retraite suffisants.